• Autant en emporte le vent....

     



    Elle t'avait dans la peau

    Tu étais son héros

    Son amour de toujours

    celui dont elle avait toujours

    rêvé

    Oh comme elle t'aimait

    sans jamais imaginer

    qu'à l'inverse des contes de fées

    le prince charmant se transformerait

    en un crapaud  " odieux " et peu "soucieux "

    se complaisant dans le mensonge

    brisant ainsi ses plus beaux songes

    Elle t'avait dans la peau

    Comment aurait-elle pu deviner

    que le costume que tu portais

    n'était qu'un "remake" de ton passé...

    sans doute plus que tourmenté...

    le saura-t'elle jamais....

    et pourtant dieu sait comme elle a

    pu t'aimer



                                           Bilou


     


                 

               

                          

     

     

    « Ecoute...Ah ils se lâchent ... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 21:56

    Bon week-end.

    Charter de bisous.

    Yvon.

    2
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 22:11

    Freud en a écrit des pages et des pages sur "ces gens-là" mais qu'en dire sinon qu'ils sont plus malheureux qu'ils ne rendent d'autres malheureux, oui, il a écrit cela ce ponte de la psycho....................mais l'a-t'il vécu?


    Ses spécialistes sur la connaissance de la psychanalyse se posent indéfiniment la question............, ET le pardon ou le renoncement, ai-je la tentation d'écrire......................????????????


     


    ............grande question intérieure....................................


     


    BOU

    3
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 22:14

    Bon Soir Anne,
    Un magnifique film ! Et ton texte, ouffffff, comme il me parle !
    Bisous et très belle soirée à toi

    4
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 22:25

    Bonsoir Anne, "autant ou emporte le vent" il faut souvent se méfier des crapaux qui deviennent des princes charmant parce que on est comme on est et rarement on change et cela la vie me l'a apprit, crapaux tu es né crapaux tu mourras et l'histoire du prince charmant pffffffff  n'existe pas. 

    Je te souhaite un très bon et beau weekend ma belle bisous.

    Merci pour ta reception de ce jeudi nous avons fait une belle rencontre déjà samedi passé mais ici ces personnes sont vraiment super gentille.

     

    5
    Samedi 19 Novembre 2011 à 00:07

    Bonjour Anne ,


    Combien porte des costumes trop brillants


    et tape à l'oeil qui nous trompe et nous abuses


    les mots distillés sont souvent mielleux et le piége


    du prince charmant est en place ,le temps est un


    terrible ennemi qui tranforme vite en batracien 


    l'amoureux *transi* on range ses rêves au placard !


    Belle fin de semaine , bisous


      

    6
    mline
    Samedi 19 Novembre 2011 à 00:52

    Bonsoir ma chérie


    Beau texte.......


    Aujourd'hui j'ai eu un petit coup de blues ,le départ de ma petite Samba et celui de mon ami c'est un peu trop !


    Je voulais arrêter mon blog mais heureusement que tu m'as poussée à le garder , ,il est un mon exutoire et cela m'aide bien dans le moments les plus tristes


    Je prends mon temps mais je remonterai la pente !


    Bonne  nuit étoilée ma puce


     Bisous


    Méline


      


      


      


    Bon Samedi

    7
    Samedi 19 Novembre 2011 à 08:28
    chantal n

    No comment.

    Bon weekend à toi, bisous.

    8
    Samedi 19 Novembre 2011 à 08:34
    Chadou skynet

    Bonjour ma petite Bilou…Je viens te faire un petit coucou matinal avec mon petit café ♥

    C'est curieux comme les histoires se ressemblent, tu sais de quoi je parle mais j'ai bien aimé ce film, et le livre aussi !

    Je te fais de gros bisous et te souhaite un beau samedi ♥

    9
    Samedi 19 Novembre 2011 à 09:58

    Bonjour Anne,


    C'est un beau film que j'ai vu  adolescente :-)


    Tout est là : la beauté,l'amour,la richesse,mais c'est vite trompeur ......


    je te souhaite une belle journée,en ce début de week-end


    bisous à toi, et à ton petit monde,de Mimi...



      


      

    10
    Samedi 19 Novembre 2011 à 10:52

    Bonjour ma tit Bilou

     

    ben je sais pas trop quoi dire a propos de ce texte...une fiction j'espère

     

    bisousssssssss  xxxxxxxxxxxxxx

    11
    Samedi 19 Novembre 2011 à 10:54

    Bonjour, Anne.

    Ce film évoqué , je l'ai vu il y a bien logtemps...Mais je m'en souviens si bien.

    Ta poésie m'meut beaucoup. il est si difficile de vivre de son amour quand il part sans même le dire.

    Merci beaucoup.Bon courage toujours.

    Je t'embrasse bien fort.

    12
    Samedi 19 Novembre 2011 à 13:57

    bonjour Anne c'est un superbe film que j'ai vu plusieurs  fois  je te fais de gros bisous

    Marcel

    13
    Samedi 19 Novembre 2011 à 15:35
    Laura Borean

    tu as un vrai talent d'écriture!! je n'arrive plus à écrire des poèmes moi. Tu m'as fait rire avec ton com chez moi, moi aussi j'assume mes rondeurs et lorsque je t'ai vue je t'ai trouvé très jolie :o) cet appareil me servait surtout pour mes maux de dos.

    je te souhaite un bon week end ainsi qu'à Fred

    bisous

    Laura

    14
    Samedi 19 Novembre 2011 à 15:42

    Un film magnifique, bravo pour ce très beau texte. Bonne journée, bisousss Anne.

    15
    Samedi 19 Novembre 2011 à 16:10

    Je pense que les passions d une vie sont celles qui ont mal tourné... dans le cas contraire la vie se charge de tuer l amour... gros bisous

    16
    Samedi 19 Novembre 2011 à 16:32
    gootchai

    Coucou!! Je pense que ce sera toujours l'étérnel problème chez les humains..la fidélité!!! Bisoussssssssssssssss

    17
    jean-pierre c
    Samedi 19 Novembre 2011 à 16:37
    jean-pierre c

    bonne journée a toi Anne et gros bisous 

    18
    Samedi 19 Novembre 2011 à 16:37

    Bonsoir ma chère Anne,mlerci de nous rappeler ce superbe film qu'il faut voir et revoir.Je l'avais lu avant et c'est vraiment conforme alors que ça n'est pas toujours le cas malheureusement.
    J'espère que tu as bien profité aussi de cette superbe journée.De temps à autre un nuage est venu cacher le soleil mais nous n'avons pas à nous plaindre de ce moius de novembre,l'été indien comme tu dis!!!
    Bonne fin de soirée te gros bisous ma chère amie.Minouche

    19
    Samedi 19 Novembre 2011 à 17:50

    bonsoir très bon choix ce film je l-ais vu j'avais 15 ans il venait de sorti au cinéma de GAUMON à PARIS ,et revu plusieur fois ,comment vivre sans amour pour moi c'est impossible merci de ce très beau texte passe une bonne fin d'après midi bisous dan

    20
    Samedi 19 Novembre 2011 à 21:00

    Bonsoir,


    malheureusement pour moi, je n'ai toujours pas de chauffage, j'attends toujours mon chauffagiste.. C'est long quand même et puis il commence à ne pas faire très chaud, heureusement que je travaille car 17/18 ce n'est pas trop


    Je te souhaite une agréable soirée;


    Amicalement (J-Claude)

    21
    Samedi 19 Novembre 2011 à 22:27

    Bonsoir Anne . Je te souhaite une bonne nuit pleine de doux rèves . Bisous .

    22
    Samedi 19 Novembre 2011 à 23:01

    Je te souhaite une bonne nuit ma chere Anne et un bon wk . Je t'embrasse .

    23
    Samedi 19 Novembre 2011 à 23:26

    Bonsoir,bon week end."Autant en emporte le vent".Parfois il en emporte trop.....

    Gros bisous

    . 

    24
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 12:48

    Bonjour Anne,

    Un très film avec de grand acteurs. J'aime beaucoup revoir ces anciens films. Ca manque beaucoup au cinéma d'aujourd'hui. Je n'ai pas eu trop le temps de passer ces derniers jours. je m'en axcuse mais ça ne m'empêche pas de penser à toi.

    Bon dimanche. Bisous

    25
    irèna
    Lundi 21 Novembre 2011 à 08:23

    Bravo ma fille, pour ce beau poème que tu viens d'écrire,et qui ressort tout ce que tu as sur le coeur.  (passion ,révolte,chagrin)  la vie nous réservent parfois bien des surprises  ,mais il faut toujours aller de l'avant et se forger une carapace pour continuer son chemin sur cette terre .  BISOUS 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :